Le squash a été inventé vers la fin du XIXe siècle en Angleterre. Aujourd’hui, ce sport est pratiqué dans le cadre familial, entre amis et dans les compétitions officielles. Découvrez les règles et l’équipement nécessaires pour pratiquer cette discipline ! Ce sport est régit par la fédération internationale de Squash.

Les règles du jeu

Découvrons la méthode à suivre pour compter les points, les techniques pour réaliser un service ainsi que les sanctions. Un match de squash peut être joué aussi bien par des hommes que des femmes.

Comment compter les points ?

La partie est réalisée en trois jeux gagnants. Les balles ne doivent pas longer le mur en haut sous peine de commettre une faute. Le comptage des points est effectué en 11 points directs avec 2 points d’écart. Ce système a été établi en 2009, car auparavant, un jeu comptait 9 points. À cette époque, prendre le point réclamait un service. Durant un match à 8-8, le receveur était en droit de choisir de jouer le jeu en 9 points ou en 10 points. Le service vise à placer l’adversaire en situation difficile.

Comment faire un service ?

L’échange débute généralement par un service. Le serveur est tiré au sort. Le serveur sélectionné choisit son carré de service et fait usage de deux carrés de service à chaque point.
La technique pour effectuer un service se résume à envoyer la balle contre le mur frontal au moyen de la raquette. Le serveur doit avoir au minimum un pied à l’intérieur des limites du carré de service. Une faute est commise si une partie du pied du joueur se trouve sur la ligne du carré de service. Si le service est incorrect, le receveur est remplacé.

Les sanctions de l’arbitre

Un arbitre encadre le match. Ce médiateur est en droit de sanctionner un joueur s’il constate un comportement inacceptable de sa part. Une sanction se décline sous plusieurs formes :
– un avertissement
– un point de pénalité
– un jeu de pénalité
– dans le pire des cas, un match de pénalité

Par ailleurs, un match professionnel se doit d’être réalisé sur une surface réglementaire. Les dimensions doivent présenter une longueur intérieure de 9 750 mm, une largeur intérieure de 6 400 mm, une hauteur du mur frontal de 4 570 mm et une épaisseur des lignes de 50 mm.

 

Les équipements nécessaires

Entre les balles et les raquettes, découvrez quels sont les indispensables à avoir pour jouer au squash.

Comment choisir la bonne raquette DE SQUASH?

Le jeu nécessite en premier lieu une raquette de squash disposé dans un set de squash. Le choix du matériel dépend de plusieurs critères, dont le niveau des joueurs et les sensations durant les parties. Pour une pratique régulière ou occasionnelle, choisissez les modèles en alu ou en composite doté d’un grand tamis. Ce genre de modèle améliore votre puissance. Si vous êtes un professionnel, arrêtez votre choix aux raquettes en graphite afin de bénéficier de plus de maniabilité. En matière de tamis, vous pouvez choisir entre des longues cordes ou des cordes en pontage. Le premier choix confère plus de vitesse à la balle, tandis que le deuxième choix offre plus de précision et de contrôle.

Quels sont les accessoires ?

Vous aurez besoin d’une paire de chaussures et de lunettes de protection. Les chaussures de squash disposent de semelles claires. Les semelles foncées risquent de marquer le sol, ce qui est interdit. Les boutiques physiques et les sites e-commerces proposent une paire de chaussures de squash à un prix moyen de 20 à 30 euros. Les lunettes de protection sont facultatives, mais fortement recommandées durant les compétitions officielles. Lors d’un match ou durant un entrainement, les mineurs sont obligés de porter des lunettes de protection.

La balle de squash

La balle de squash est confectionnée à partir de deux demi-sphères creuses en caoutchouc noir contrecollé. Elle mesure entre 39,5 mm et 40,5 mm de diamètre et pèse environ 23 à 25 g. La balle se pare d’un ou de plusieurs points de couleurs. Elle se décline en 4 sortes : la balle pro, la balle compétition, la balle loisir et la balle débutant. La balle pro en caoutchouc noir mesure 4 cm de diamètre et pèse 30 g. La balle compétition toujours en caoutchouc noir pèse également 30 g avec un rebond de 10 % supérieur au modèle standard. La balle loisir possède un volume supérieur de 6 % et un rebond supérieur de 20 % au modèle standard. La balle débutant dispose d’un volume supérieur de 12 % et un rebond de plus de 40 %.